18/11/2007

Eenheid-Unité-Einheit

NeigedrapeauCR3

Eenheid - Unité - Einheit

00:23 Écrit par Le Poilu dans Actualité - Actualiteit | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

06/11/2007

Départ /Vertrek Jaspi

 
 
M.Mme Jaspi
Voila que notre Jaspi est parti en pension aussi. Cela fait toujours du bien de retrouver les amis avec lesquels ont a travaillé. Bien que je ne faisais plus partie du groupe 12 à la fin de ma carrière, je l’ai bien connu et souvent travaillé avec lui. D’ailleurs, je me rappelle d’une de nos missions ambulance. Nous étions de garde à l’Héliport pour une période à l’époque de 3 mois. Nous étions appelés pour un malade à domicile à l’Allée Verte, une fois sur place, guidé par un monsieur, nous passons d’abord 2 grandes doubles et anciennes portes de garage pour découvrir au pied d’un escalier d’une vingtaine de marches, une dame en petite tenue couchée sur le dos, les jambes pointés vers le haut, en somme, plutôt que malade, elle avait fait une chute et avait un sérieux coup dans l’aile. Au moment ou nous nous baissions pour nous assurer qu’elle n’avait rien de grave, avec de terribles aboiements, un immense berger allemand se rue vers nous, sur la défensive mais figé sur place je constate avec bonheur et soulagement que la pauvre bête et c’était notre chance, était attachée à une chaîne et s’était étranglé dans son élan. Après avoir demandé au maître de s’en occuper, j’appelle Jaspi pour nous occuper de la dame, mais il a disparu, je passe une porte de garage, la deuxième et toujours pas de Jaspi, je suis pourtant de nouveau à la rue devant l’ambulance. J’appelle de nouveau et 5 maisons plus loin, je vois la tête de notre homme qui dépasse d’une entrée d’habitation, sourire aux lèvres, je le rassure et nous retournons ensemble vers notre victime. Arrivés près d’elle nous nous baissons à nouveau, non sans s’assurer de la bonne attache et du calme de ce malheureux toutou, quand soudain venant du haut de l’escalier, rebelote, des grognements et une vue de belles dents pleines de baves venant d’un grand bouvier noir, avec un sérieux bond en arrière, je me permet d’engueuler le propriétaire en lui signalant qu’il fallait s’occuper de son épouse en toute sécurité, il monta s’occuper de son deuxième fauve. Au fond c’est quand même plus facile d’intervenir chez des particuliers qui n’ont que des canaris. Enfin, j’appelle Jaspi et de nouveau pas de réponse, j’ai refait le même chemin pour le retrouver cette fois ci, 10 maisons plus loin, avec un peu d’hésitation, nous retournons vers notre victime. Le mari nous prévient qu’il n’y a plus de danger et nous pouvons enfin après quelques soins, embarquer notre pauvre dame qui n’avait rien de grave, juste une bouteille de trop. Dans notre carrière, il y a malheureusement des drames qui ne s’oublient pas, heureusement qu’il y a parfois ce genre d’intervention, de quoi raconter et rire au retour à la caserne. C’était une histoire parmi d’autres, car si nous pouvions tous raconter nos aventures, il en existerait une fameuse encyclopédie et trop peu bibliothèques. Sur ce, Jaspi, je te souhaite le meilleur du monde pour ta pension bien méritée.
 .................................................................................................
Onze Jaspi is nu ook op pensioen vertrokken. Dat doet altijd plezier om de vrienden terug te vinden waarmee je gewerkt heb. Hoewel ik geen deel meer uitmaakte van de groep 12 aan het einde van mijn loopbaan, heb ik hem goed gekend en vaak met hem gewerkt. Trouwens herinner ik me een van onze taken met de ziekenwagen. Wij waren van dienst in de Helihaven voor een periode ten tijde van 3 maanden. Wij werden voor een zieke aan de Allée Verte gevraagd, eens ter plaatse, werden we door een heer begeleidt, wij gaan eerst 2 grote dubbele en oude garage deuren voorbij om aan de voet van een trap van een twintigtal treden te komen, om een dame in kleine houding te ontdekken die op haar rug lag, de benen naar boven gemarkeerd, ze was gevallen, eerder dan ziek had zij een ernstige slag in de vleugel. Op het moment dat wij ons daalden om ons ervan te overtuigen dat zij niets ernstig had of iets gebroken, met een verschrikkelijk geblaf, komt er een enorme Duitse Scheper naar ons toe, met een verdedigende houding maar ter plaatse verstard stel ik met geluk en opluchting vast dat het arme beest en het was ons geluk, aan een keten vastgemaakt was en had zich in zijn aanloop gewurgd. Na aan de meester gevraagd te hebben om zich erover te bezetten, roep ik Jaspi om de dame verzorging te geven, maar hij was verdwenen, ik ga een garage deur voorbij, de tweede en nog altijd geen Jaspi, ik ben opnieuw in de straat voor de ziekenwagen. Ik roep opnieuw onze Jaspi en 5 huizen verder, zie ik het hoofd van onze man die de ingang van een woning overschrijdt, met glimlachende lippen, stel ik hem gerust en wij keren samen naar ons slachtoffer terug. Terug bij haar dalen wij ons opnieuw, niet zonder ons te verzekeren dat de toutou rustig is, wanneer plotseling boven aan de top van de trap, rebelote, een grote zwarte bouvier die met beknorren en grote mooie tanden ons bekijkt, met een zware sprong naar achteren, laat ik me toe de eigenaar onder zijn voeten te geven, door hem erop te wijzen dat wij zijn echtgenote in volle veiligheid willen helpen, daarop maakt hij uit om met zijn tweede roofdier bezig te houden. Het is toch gemakkelijker om bij particulieren tussen te komen die slechts kanaries vogels hebben. Uiteindelijk roep ik Jaspi en weer geen antwoord, opnieuw maak ik dezelfde weg naar de straat om hem terug te vinden dit keer, 10 huizen verder. Met een beetje aarzeling, keren wij naar ons slachtoffer terug. De echtgenoot voorkomt ons dat er geen gevaar meer is en wij kunnen tenslotte na enkele zorgen, onze arme dame meenemen die niets ernstig had, alleen een fles te veel. In onze loopbaan, zijn er helaas drama's die we niet vergeten, gelukkig dat er soms dit soort tussenkomsten zijn, waarover we aan de terugkeer naar de kazerne, het kunnen vertellen en ermee lachen. Het was een historie onder andere, want als wij allemaal onze avonturen konden vertellen, zou er een grote encyclopedie van bestaan en veel te weinig bibliotheken. Daarop, Jaspi, wens ik je het best van de wereld voor jouwe goed verdiende uitkering.
 

17:33 Écrit par Le Poilu dans Actualité - Actualiteit | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/07/2007

Rencontre blogueurs 7 juillet 2007 à Oteppe – Ontmoeting bloguer’s 7 julli in Oteppe.

 

Ce samedi 7 juillet à Oteppe, c’était ma première rencontre avec quelques blogueurs de Skynet. L’occasion de voir enfin quelques uns et unes de ceux et celles qui visitent mon blog et que je visite aussi bien sur. Une bonne ambiance à laquelle je compte participer la prochaine fois. Voici quelques photos.

Deze zaterdag 7 juli in Oteppe, was het mijn eerste ontmoeting met enkele bloguer’s van Skynet. De gelegenheid om enkelen daarvan en degenen tenslotte te zien die mijn blog bezoeken en wie ik ook bezoek natuurlijk. Een goede sfeer waaraan ik wil deelnemen de volgende keer. Ziehier enkele foto's.

 

Oteppe2007-0

Humour : J’avais déjà mis les pieds à Oteppe, il y a plusieurs années de ça, cela n’a pas beaucoup changé, sauf le château.

Humor: Ik had al de voeten in Oteppe gezet, verschillende jaren geleden, het is niet veel veranderd, behalve het kasteel.

 

Oteppe 2007 - 00
Oteppe 2007 - 01
Oteppe 2007 - 02
Oteppe 2007 - 03
Oteppe 2007 - 04
Oteppe 2007 - 05
Oteppe 2007 - 06
Oteppe 2007 - 07
Oteppe 2007 - 08
Oteppe 2007 - 09
Oteppe 2007 - 10
Oteppe 2007 - 11
Oteppe 2007 - 12
Oteppe 2007 - 13

Allumage du petit, mais vraiment petit feu de camp.

Ontsteking van de kleine, maar echt kleine vuurkamp

 

PompiersattachésCR

Humour : Par précaution et pour éviter l’extinction du feu, il a fallut attacher les 2 pompiers présent, Le Dane et Le Poilu.

Humor: Per voorzorg en om de uitblussing van het vuur te vermijden, heeft men de 2brandweerlieden aanwezig moeten vastmaken, Le Dane en Le Poilu.

 

Oteppe 2007 - 14
Oteppe 2007 - 15
Oteppe 2007 - 17

Mike, un des pyromanes de service.

Mike, een van de pyromanen van dienst.

 

Oteppe 2007 - 16

 

TrioPhotDaneCR
Photo de Flo piquée chez le Dane
Foto van Flo bij Le Dane gepickt
 

 

Les photos originales sans copyright..

De originele foto’s zonder copyright.

LogoPhotos

15:19 Écrit par Le Poilu dans Actualité - Actualiteit | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

27/06/2007

Retour Cap Nord 2 - Terugkomst NoordKaap 2

Le retour des 3 derniers champions.

De terugkeer van de 3 laatste kampioenen.

 

Gert, Pascal & Peter

 

AvionPourquoi sont ils revenus en 2 groupes? Simplement parce que 5 vélos dans l’avion, c’était de trop.

Waarom zijn ze in 2 groepen terug gekomen? Eenvoudigweg omdat 5 fietsen in het vliegtuig te veel was.

 

L’expérience de hier (mardi) dans le hall des arrivées à Zaventem, a fait que j’ai du attendre moins longtemps, mais ils étaient plus tard que hier. Il est +/- 20h00 et voila que les 3 derniers cyclistes du Cap Nord arrivent à la sortie avec la couleur de peau, brun foncé, les vélos sont également emballés dans des grandes boites en carton. Comme les 2 de hier, ils sont accueillis par leur famille. Ils sont tous contents d’être de retour à la maison.

De ervaring van gisteren (dinsdag) in de aankomsthall van Zaventem, heeft tot gevolg gehad dat ik minder lang gewacht heb, maar ze waren later dan gisteren. Het is +/- 20u00 en daar komen de 3 laatste fietsers van de NoordKaap aan den uitgang, met als kleur van huid, donker bruin, de fietsen zijn ook in grote kartonnen dozen verpakt. Zoals de 2 van gisteren, worden ze door hun familie ontvangen. Ze zijn allen tevreden van terug thuis te zijn.

Le Poilu.

 

Voici quelques photos. Cliquez pour agrandir

Ziehier enkele foto's. Klik voor groter

 

ArrivéeGert

Gert1

 

 

 

 

 

Pascal1PascalPeter1

 

 

 

 

 

Peter

 

 

 

 

 

 

.................................................................

Un peu d'humour  - Een beetje humor

 

Brussels Afrika 2008 CrMaintenant qu’ils sont tous revenus, ils vont sûrement se réunir et qui sait, déjà préparer la prochaine expédition vers le sud « Bruxelles – Afrique 2008 »

Nu dat ze terug zijn, gaan ze zeker bijeenkomen en wie weet, de volgende expeditie naar het zuiden “Brussel - Afrika 2008“ al voorbereiden

21:51 Écrit par Le Poilu dans Actualité - Actualiteit | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/06/2007

Retour Cap Nord - Terugkomst NoordKaap

Le retour d’un champion et d’une championne.

De terugkeer van een kampioen en een kampioene.

 

Après +/- 1 heure d’attente dans le hall des arrivées à Zaventem, voila enfin les 2 cyclistes du Cap Nord que j’attendais. Ils ont été accueillis par leur famille, ils n’avaient plus qu’une couleur de peau, du brun foncé. Les vélos étaient emballés dans des boites en carton. Demain à la même heure, j’irai accueillir les 3 autres cyclistes.

Na +/- 1 uur wachten in de aankomsthal in Zaventem, daar zijn eindelijk de 2 fietsers van de NoordKaap, waarop ik wachtte. Zij werden door hun familie ontvangen, zij hadden slechts nog een kleur van huid, donker bruin. De fietsen werden in een doos in karton verpakt. Morgen aan de dezelfde uur, zal ik de 3 andere fietsers gaan ontvangen.

Le Poilu.

 

Voici quelques photos. Clic pour agrandir.

Ziehier enkele foto's. Klik voor groter.

 

123

 

 

 

 

 

 

 

4

6

7

 

 

 

 

 

 

5

Griet m’a rapporté 2 souvenirs, une casquette du Räddningstjänsten de Lulea et un badge du Cap Nord.

Griet heeft me 2 herinneringen mee gebracht, een pet van de Räddningstjänsten van Lulea en een badge van de NoordKaap.

21:56 Écrit par Le Poilu dans Actualité - Actualiteit | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/06/2007

Cap Nord 27ième jour, l'arrivée à destination

webpeople-vuurwerkwebpeople-vuurwerkwebpeople-vuurwerkwebpeople-vuurwerk
Logofincr
 

Ils sont arrivés.

Aujourd’hui, nous pouvons crier un Yepaaaaaa de joie, nos cyclistes sont arrivés au bout du chemin, le Cap Nord. Ils ont été formidables, avec une condition physique unique et un courage exemplaire, ils ont bataillé avec le vent, la pluie, les côtes, les dangers de la route, l’inconnu, etc. Et tout ça sans faillir à ce devoir qu’ils s’étaient imposé, ils en ont atteint le but et réaliser leur projet, on peut être fier d’eux. Et en fin de compte, notre Stéphane ne les a quitté que physiquement, car ses pensées ont toujours été sur la route avec ses amis, ils étaient resté dans les bagages.

 

Ze zijn aangekomen.

Vandaag mogen wij een Yepaaaaaa van vreugde schreeuwen, onze wielrenners zijn aan het einde van de weg aangekomen, de NoordKaap. Zij zijn geweldig, met een enige lichamelijke voorwaarde en een voorbeeldige moed, hebben ze gevochten met de wind, de regen, de bergen, de gevaren van de weg, de onbekende, enz. En dit allemaal zonder in deze plicht die zij noodzakelijk vonden te falen, zij hebben het doel ervan bereikt en hun project gerealiseerd, men mag trots zijn van hen. En tenslotte, heeft onze Stéphane ze slechts lichamelijk verlaten, want zijn gedachten zijn altijd op de weg gebleven met zijn vrienden, die waren in hun bagages.
 
27 ième jour – 20 juin (Honningsvåg - Nordkapp - Honningsvåg 70 kms)

 

Chiffres

Distance 70 Kms
Temps vélo ? heures
Départ ? - Fin ?
Temps voyage ? heures
Vitesse moyenne : ? Km/hr

Pneus plats: ?

 

YYYYEEESSSSSS !!!!!!!

Hier (donc mardi soir) nous sommes encore parties.

Après un sympathique souper dans le port, nous avons encore pris le courage de parcourir les 35 Kms vers le Cap Nord, dans la clarté de la nuit.
Le temps change vite ici, et on nous avait dit que la nuit serait belle, il fallait donc en profiter. Les sacs (lourds) sont restés à la caserne, nous avons juste pris le nécessaire contre le vent et le froid, ainsi que le matériel de réparation des pneus plats (ça devrait réussir)

,

 

Partis un peu après 22 heures et c’était encore une promenade. Le Cap Nord ne se trouve qu’à 307m au dessus du niveau de la mer, on avait l’impression de grimper une mega montagne. Nous avons rouler les premiers 13 kms en ondulant le long de la mer Barents vers un autre village de pêcheur, Skipsfjord.

,

k

 

Et puis un gentil panneau, 3 Kms de montée à 9%. Monter la route en oscillant, monter, monter, monter. Ensuite la descente et puis monter, monter, monter, encore une descente qui nous amène presque dans la mer et puis de nouveau monter. Un beau voyage, ça oui, mais quand même dur. De loin on voit le soleil à travers les nuages et quelque chose qui ressemble à la boule de fer.

l

 

Au départ nous avions prévu de ne pas trop transpirer, pour ne pas attraper froid une fois la haut. Mais essayez seulement de grimper des montagnes sans effort et sans transpirer, impossible.

l

 

Nous croisons dans l’autre sens, une horde de bus de touristes de toutes nationalités, qui les reconduisent à leur bateau de croisière, à quai  dans le port de Honninsvåg. Espérons que le cap se vide avant notre arrivée.

l

l

l

l

 

Après avoir vérifier s’il n’y avait vraiment pas une plus petite vitesse dans la plus petite, chacun à son rythme, nous grimpons les montagnes pour enfin être récompensé. Vers minuit, nous arrivons à notre destination, le CAP NORD, nous l’avons réalisé en 26 jours de vélo. Ici aussi, en temps que cycliste, nous pouvons franchir gratuitement le site touristique, tandis que les motorisés doivent payer.

l

 

Le parking est plein de camping-cars et autour de la boule, sur la pointe de cette île Nordique, il y a du monde, mais pas des masses.

l

l

 

Nous prenons les photos importantes, profitons de nos prestations et nous nous réchauffons dans la cafétéria.
Ensuite nous nous nichons dans de confortables fauteuils de cinéma et regardons un film sur la nature. Vers 2 heures (la nuit) le soleil se pointe haut dans le ciel, la foule a disparue et il fait agréable ici.

De belles couleurs, vue fantastique et une sensation agréable.

l

l

ø

 

Vers 2h30 nous grimpons à nouveau sur nos vélos direction Honningsvåg.

Avec le soleil qui brille dans notre dos au milieu de la nuit, notre ombre qui suit.

Le retour, les derniers kilomètres sur le vélo sont encore très durs. En une fois, tout fait mal. Ces petites descentes pour venir ont l’air d’avoir changés en longues grimpettes, dans les descentes, on peut agréablement se laisser aller. Vers 4 heures, nous sommes de retour à la caserne, nous pouvons avec un sentiment de contentement aller dormir. Vraiment se reposer maintenant !

ø

ø

l

 

 

Si vous voulez leurs adresser un message ou lire ceux des autres :

http://www.tboek.nl/tboek/index.php?name=nordkapp

 

Ou écrivez le directement, cliquez ici sur Schrijf een nieuw bericht

Une fois votre texte terminé, complétez au moyen des chiffres et lettres affichés, la case « Extra spam beveilignig » et cliquez sur Overnemen pour l’envoyer..

 

Nederlandstalig origineel website / Site original Néerlandophone: http://brusselsnordkapp.wordpress.com/

 

 Voici encore quelques photos de notre voyage.

p

p

p

p

p

p

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

o

o

o

o

o

o

l

å

l

i

19:48 Écrit par Le Poilu dans Actualité - Actualiteit | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Cap Nord 26ième jour

26 ième jour – 19 juin (Olderfjord - Honningsvåg 100 kms)

 

Chiffres

Distance 100 Kms
Temps vélo 4,45 heures
Départ 09h00 - Fin 14h00
Temps voyage 5,00 heures
Vitesse moyenne : 22,3 Km/hr

Pneus plats: 0

 

Il y en a qui savent rouler des kilomètres l’estomac vide et il y en a qui ne savent pas démarrer le matin l’estomac vide. Dans la même cafeteria que hier soir, nous prenons quand même le temps pour un déjeuner copieux.

i

 

Nous laissons Olderfjorden derrière nous et longeons la côte direction Honningsvåg.
La vue est magnifique et maintenant nous reniflons vraiment l’air de la mer.

i

 

En chemin, il y a de nouveau d’autres choses à voir. Des maisonnettes avec des toits en herbe (Chaume ???), petits villages de pêcheurs, des poissons qui sèchent pendus à une armature de tente,  d’antiques  rochers sur le côté, … et aussi des tunnels !

i

 

Le soleil est en vue, …le Cap Nord est en vue !

i

i

i

i

i

i

 

Mais d’abord passer ce tunnel renommé, nous devons le traverser à 212 mètres sous la mer et il fait 6870 mètres de long presque 7 Kms dans un tunnel sombre, mal éclairé et humide.

i

i

 

Nos petites lumières, endosser quelque chose de plus chaud et nous rentrons dans le tunnel. Et c’est un sérieux plongeon, en pleine vitesse vers le bas. Peu à voir, on sent seulement qu’il ne faut pas pédaler et qu’on vole vers le bas, jusqu’au moment ou il faut subitement commencer à pédaler et très fort. Et ca dure.
En plus, on voit mal, on sent uniquement la longueur et la vitesse de la pente à la force qu’il faut pour pousser.

i

i

 

Quand une auto arrive, on l’entend de loin comme si c’était un gros poids lourd qui s’amène, et en plus, on ne sait pas de quel côté il vient. Un cri de joie lorsque nous redécouvrons la lumière du jour. Et quelques 100 mètres plus loin la barrière du péage ou comme cyclistes, nous pouvons passer gratuitement en rigolant.

i

i

 

Dans le début de l’après midi nous arrivons à Honningsvåg dans le soleil. Le grand Hurtigrutenboot, que nous pouvons emprunter, se trouve dans le port et laisse entendre un bon tøøøøøøøøøeeeeeeeet.

i

i

 

Avant le départ d’hier depuis Alta., nous avons eu une communication téléphonique avec le chef pompier de cette ville portuaire. A la première station service c’était “Do you know where the firestation is ?”

Bien que la caserne soit petite, nous sommes bien accueillis et nous pouvons déposer nos petits matelas dans le réfectoire des services communaux.

i

 

Nous sentons l’approche de notre destination. Tantôt le chef pompier vient nous chercher pour aller manger quelque chose dans la petite ville et ensuite sûrement dormir ???

i

i

i

i

Les cyclistes du Cap Nord.

 

Et tout de suite un preview pour demain

i

 

Si vous voulez leurs adresser un message ou lire ceux des autres :

http://www.tboek.nl/tboek/index.php?name=nordkapp

 

Ou écrivez le directement, cliquez ici sur Schrijf een nieuw bericht

Une fois votre texte terminé, complétez au moyen des chiffres et lettres affichés, la case « Extra spam beveilignig » et cliquez sur Overnemen pour l’envoyer..

 

Nederlandstalig origineel website / Site original Néerlandophone: http://brusselsnordkapp.wordpress.com/

16:58 Écrit par Le Poilu dans Actualité - Actualiteit | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |