14/09/2008

IN MEMORIAM

IN MEMORIAM

Voor degene die hem gekend hebben, wij hebben zojuist het overlijden vernomen van de gepensioneerde brandweerman ROGER MICHIELS, de vader van Mark en Eric

 Roger M

Pour ceux qui l’ont connu, nous venons d’apprendre le décès du pompier pensionné ROGER MICHIELS, le papa de Mark et Eric.

Reseignements sur le blog des anciens

Inlichtigen op de blog van de oud-brandweerlieden.

ICI - HIER

Stoppez d’abord ma musique – Stopt eerst mijn muziek

14:06 Écrit par Le Poilu dans Infos | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Persoonlijk ..... Heb ik de vader van Mark en Eric niet gekend. Maar met veel respect denk ik terug aan Mark en wens ik de hele familie veel sterkte in deze pijnlijke momenten voor het verlies van een dierbaar persoon. Innige deelneming.

Écrit par : El Dirko | 15/09/2008

Coucou Charly ! Décidement, ton blog finit par ressembler à une chronique nécrologique. Alors je dépose un petit com' pour te remonter le moral.
La perte d'un père, quel que soit l'âge, laisse toujours orphelin.
Pensées et bisous
JO

Écrit par : Jo | 15/09/2008

Bonjour, Allez mon cher Charly, il faut parfois tourner la page, ce n'est pas pour cela qu'on oublie, mais regarder devant soi permet d'avancer.
Un petit coucou des Alpes du Sud, le soleil est bien présent, mais il y a un vent froid aujourd'hui, enfin 17°c'est bien pour la marche.
Bisous à bientôt.

Écrit par : SOLEDAD | 15/09/2008

A Eric, et ta famille je te présente mes plus sicères condoléances,crois moi celà me touche beaucoup, ton frère ,maintenant ton Papa c'est toute une famille que j'aimais beaucoup de par leurs gentillesse. Bon courage Eric il faut surmonter tous ces obstacles. Emile.V.

Écrit par : verbeke emile | 17/09/2008

A Eric, et ta famille je te présente mes plus sicères condoléances,crois moi celà me touche beaucoup, ton frère ,maintenant ton Papa c'est toute une famille que j'aimais beaucoup de par leurs gentillesse. Bon courage Eric il faut surmonter tous ces obstacles. Emile.V.

Écrit par : verbeke emile | 17/09/2008

Les commentaires sont fermés.