27/04/2008

Suite mes photos - Vervolg mijn foto's

 

Dans les années 90, de garde au poste Diamant, nous avons été appelé  la nuit pour explosion suivit d’incendie dans une rue près du bain de Schaerbeek. 1er sur place, le spectacle était apocalyptique, des débris jonchaient la rue, les vitres des maisons étaient en miettes, celles des voitures aussi, les compteurs à gaz étaient en feu dans la cave (époque du dégel). Il fallait s’assurer au plus vite s’il n’y avait pas de victimes, 2 personnes âgées furent découvertes dans leur lit au 1er étage, vivants, mais complètement ensevelis par un pan de mur qui s’était effondré sur eux, ils furent dégagés et sortis par la fenêtre de leur chambre au moyen de l’échelle aérienne arrivé de l’Héliport peu de temps avant. Nous ne pouvions pas éteindre le feu, car les compteurs étaient fondus, il fallait donc prudemment protéger les alentours. Lors de la reconnaissance suivant le sauvetage des 2 victimes, montant les escaliers en longeant le mur (plus stable que du côté de la rampe) et précédé par l’officier Potier et le sergent Toby, j’ai perdu l’équilibre et suis tombé dans la cave à quelques pas des compteurs en feu. Pourtant je procédais tel que l’instruction nous l’avait appris, dans les escaliers, longer le mur en le tâtonnant de la main, de même avec un pied en avant, mais voila que arrivé au palier du 1er étage dans une fumée dense et noir, je n’ai pas vu que l’un des murs avait été emporté par le souffle de l’explosion, mon pied et ma main dans le vide, ce fut la chute en avant, comme quoi, lors des reconnaissances dans le noir complet, soyez toujours plus que prudent dans vos recherches et progressions, la théorie, c’est bien et nécessaire, mais la pratique diffère des fois. Heureusement, j’avais mon Drager sur le dos, ce qui a amorti le choc, couché et coincé dans les décombres, je sentais la chaleur du feu sur mes oreilles et mon cou et ne pouvait plus bouger, j'étais coincé. Quelqu’un (Delhauteur Robert) au rez de chaussée m’a vu tomber et a averti les autres qui sont immédiatement venus me sortir au moyen d’un plan d’échelle de cette situation désagréable, l’escalier donnant accès à la cave n’existait plus non plus, ainsi que le plancher. Me croyant sur une bonne hauteur de débris instables qui bougeaient sous moi, après l'incendie, j'ai été voir et constata qu'il n'y avait qu'un demi mètre d'épaisseur, je ne paniquais pas trop, mais comme on dit, j’avais la queue entre les jambes. Pour finir, c’est Toby qui m’a sorti de ce mauvais rêve en me soulevant tout compris à 10 cm du sol, faut dire que c’était un malabar. Une fois dehors, je ne sentait plus mes jambes tellement ils tremblaient, mais je n’avais rien de cassé, ni de blessure, une chance unique. L’officier me conseilla de me reposer un peu dans la pompe, histoire de me recharger, ce que j’ai refusé, j’avais trop peur de ne plus oser affronter un incendie, j’ai donc continuer mon boulot, non pas sans être sur mes gardes, un peu trop même dans la lutte qui a suivit, n’appelons pas cela du courage, car je crois que tout le monde aurait réagit comme moi, notre préparation à ce genre de situation y est pour quelque chose.  Les compteurs ont encore brûler pendant +/- 1 heure, car on ne trouvait pas de vannes de fermeture (inexistantes) sur le trottoir Rien que de retirer les dalles à la recherche de ce moyen d’extinction, la terre prenait feu sous nos pieds (voir photos), même à plus de 10 mètres de la maison, nous étions d’après l’officier sur une bombe. Les techniciens d’Electrabel  ont du placer un ballon dans le tuyau d’arrivé du gaz pour couper le feu, un grand ouf de soulagement pour tous les intervenants lorsque qu’on a vu les flammes disparaîtrent.  

Explosion 2Explosion 3Explosion 4

Explosion 1Explosion 5

16:44 Écrit par Le Poilu dans Mes photos - Mijn foto's | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Et Mister Boileau encore avec sa petite moustache ( lol ) ,non t'as eu du bol charly, malheureusement tous sapeurs n'on pas cette chance, preuve aujourd'hui encore avec liège...Mais cela n'est pas un métie à risque....
http://ambulanciersvolontaires.skynetblogs.be/

Écrit par : Le Dide | 27/04/2008

éh bien tu as eu un ange ce jour à tes côtés !!! sur la photo trois c'est rigolo vou avez presque tous les moustaches comme des crétois !!!

bisous mon ami et bon courage pour tes travaux qui n'en finissent pas !

Écrit par : adespota | 28/04/2008

Les commentaires sont fermés.