20/03/2008

Remember Michel

 
 Remember Miche B
Il y avait beaucoup de monde ce matin aux funérailles de Michel, pratiquement tous les hommes de sa compagnie étaient présents pour lui rendre un dernier hommage. Mais il y avait aussi les anciens, des officiers, des représentants des autres groupes, des amis et j’en passe. Personnellement je connaissais Michel, bien sur, moins que ceux avec qui il travaillait, mais suffisamment pour comprendre que c’était quelqu’un de bien et d’unique qui était aimé par sa troupe et son entourage. Quand il descendait de garde, moi je montais, l’occasion de faire une parlote, qui était toujours accompagné d’un mot pour faire éclater un fou rire général, c’était un homme au service des autres et même plus. Il était à 6 mois de sa retraite, qu’il aurait pu prendre depuis longtemps, mais sa vocation avait le dessus et ne le laissait pas partir, le destin en a décidé autrement et a tourné la page. Cela fait toujours mal de perdre un être cher, un ami ou un collègue, mais notre métier et sa camaraderie qui en résulte, font que nous sommes comme des frères, son départ nous touche profondément, mais les bons souvenirs sècheront nos larmes, nous les garderons dans nos coeurs. Bon voyage Michel, la ou tu vas, nous sommes certains que l’on t’aimera aussi.  Charly.
Vertaling : http://www.skynet.be/index.html?l1=actuality&l2=translation&new_lang=nl
Lors de la cérémonie, quelques textes ont été lus, voici celui de Pascal Stradiot, collègue pensionné, mais surtout ami très proche de Michel. Cliquez sur l'image texte.
Miche texte Pascall
Michel 1Michel 2

17:09 Écrit par Le Poilu dans Remember | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

les meilleurs partent toujours en premier ... bel et triste hommage ! comme papa il n'aura pas profité de sa retraite ! quelle tristesse,

tous de voeux de sympathie à la famille de Michel
et une grosse pensée de respect de chez nous .

NOus partageons votre peine .
Francesca et Socrate

Écrit par : adespota | 24/03/2008

Les commentaires sont fermés.