10/06/2007

Cap Nord 16ième jour

16ième jour – 9 juin (Örnsköldsviks - Umeå 112 kms)

 

Chiffres

Distance 112 Kms
Temps vélo 04,31 heures
Départ 08h40 - Fin 16h00
Temps voyage 08,20 heures
Vitesse moyenne : 22,7 Km/hr

Pneus plats : 0

 

Et oui, cela a réussi, les jours précédents (13,14 et 15) sont complétés avec des photos.

Après un copieux repas dans la caserne, nous étions prêt à redémarrer. Nous allons chercher notre déjeuner le jour avant dans un supermarché, un peu de pain, de la garniture et du jus de fruit. Nous le stockons dans un frigo à la cuisine de la caserne, de cette manière, nous ne perdons pas de temps le matin.

En sortant de la caserne nous avons emprunter le seul chemin vers Umeå, la E4. Encore une route Européenne qui nous a conduit plus loin. En Belgique ce n’est évidemment pas possible, mais ici, c’est le seul moyen pour progresser.

Une chance, les pompiers avaient une bonne nouvelle pour nous, encore 30 Kms (ou bien c’était des miles) vallonné et ensuite plat (flat comme ils disent) Quelqu’un ici en Suède doit absolument nous expliquer le sens de ce mot Anglais, d’après nous cinq, ça doit signifier plat. Ce que nous avions sous nos roues était tout sauf plat, grimpette et grimpette l’un derrière l’autre. Et en plus le vent dans le mauvais sens, c’était de nouveau pousser et gémir pour garder ces muscles et genoux raides, en mouvement. Mais on ne peut pas se plaindre, nous avançons bien. Les vélos sont supers, pas encore eu de problèmes (et pourtant les chaînes changent souvent de maillon), espérons que cela reste ainsi.

1

 

Nous avons vite et à nouveau 40 Kms dans les jambes, il était temps de faire une halte. Faire le plein et se déshydraté! Un camping à la côte, juste à côté de la E4, mais quand même un coin tranquille. On dirait que la saison doit encore commencer, les frigos et étagères à remplir, accrocher les drapeaux et remplir la plage. Par un petit passage en bois, nous allons aussi admirer la côte.

2
3

 

Chez nous, par un tel samedi ensoleillé, depuis Knokke jusqu’à la Panne, ce serait rempli. Ici quelques Suédois allongés profitent du soleil et de la mer (et nous avec)
Nous n’aurions jamais pensé rencontrer un endroit comme ça en Suède, mais ces Suédois ont même une belle plage et une belle mer !

Après une halte comme celle la, nous jurons toujours avant de redémarrer, mais dés qu’on tourne, on est à nouveau dans le move.

4

 

Hop, vers notre prochaine halte pour le lunch de midi. Au plus haut on monte, au moins on les rencontre, nous devons régler nos distances en fonction de ça.
Au moment d’apercevoir enfin au loin une station service, nous sommes avec une sensation de faim quand même 70 Kms plus loin.
Pour certains, un petit somme de midi au soleil (et puis il y en a qui ronfle! Certains qui … mais je dirai rien de plus) Nous continuons et usons nos pneus sur la E4.

5

 

Vers 15h00, nous approchons de la ville Umeå, ou nous ne pouvons plus emprunter l’autoroute pour les derniers kilomètres. Via de petites routes nous pénétrons dans la ville et trouvons à nouveau la caserne. L’accueil est de nouveau optimal et tout est prévu. De nouveau un vrai lit pour cette nuit, notre petit matelas était aussi OK la nuit passée dans la salle des sports, mais après une journée d’efforts physiques, un corps se repose quand même mieux sur un gros matelas et un délicieux coussin.
La nuit passée, les sonneries pour sorties ont bien fonctionnées, nous étions alors à chaque fois réveillé, nous nous sentions réellement à la maison dans la caserne.

6

Et encore quelque chose de nouveau ici dans cette caserne, à la place d’une perche, ils ont une autre manière d’être vite debout et en bas, c’est une sorte de large rampe le long du mur qui sert de toboggan. Zouf, assis, pour arriver directement en bas devant la porte.

Nous en avons marre des hamburgers, pizzas, kebap, hot dogs, salades et voulons une fois manger du vrai Suédois. Nous nous laissons débarqué d’un mini bus dans le centre de la ville et trouvons la une chouette terrasse avec du bon manger. Retrouver des forces. Entre-temps, nous nous régalons d’un défilé de vieilles voitures Américaines restaurées, de beaux exemplaires qui passent reluisantes de belles couleurs. Nous nous demandons quel sorte de rage c’est ici et nous déduisons qu’en hiver, quand il n’y a que quelques heures de lumière, ils sont tous dans leur garage à bichonner leurs vieux tacots.

7
8
9
10
11

 

Faire les petites courses pour demain matin et marcher vers notre destination pompiers pour ce soir. Ici aussi, un journaliste passe pour une interview et une photo des cyclistes du Cap Nord. Donc demain matin, à la place de prendre le journal du dimanche chez le boulanger, demander le Västerbottens-Kuriren

Umeå est une petite ville agréable. .

12

13

 

Les cyclistes du Cap Nord.

 

Si vous voulez leurs adresser un message ou lire ceux des autres :

http://www.tboek.nl/tboek/index.php?name=nordkapp

 

Ou écrivez le directement, cliquez ici sur Schrijf een nieuw bericht

 

Nederlandstalig uitleg: http://brusselsnordkapp.wordpress.com/

 

RE:

Comme vous le constatez, je donne pour l’instant une priorité à la traduction pour les francophones, des messages concernant nos pompiers cyclistes que je suis tous les jours via leur website, ce qui me laisse peu de temps pour poster d’autres sujets, veillez m’en excuser.

…………………………

Zoals u het vaststelt, geef ik momenteel een prioriteit aan de vertaling voor de Franstalige, van de boodschappen betreffende onze fietserbrandweerlieden die ik alle dagen volg via hun website, wat me weinig tijd laat om andere onderwerpen op te stellen, verontschuldigt mij daarvoor.

 

Le Poilu

23:02 Écrit par Le Poilu dans Actualité - Actualiteit | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.