08/06/2007

Cap Nord 14ième jour

Nordkappvélo
 

14ième jour – 7 juin (Stöde - Härnösand 96 kms) 

 

Chiffres pas d’infos

Distance 96 Kms
Temps vélo ?? heures
Départ ?? - Fin ??
Temps voyage ?? heures
Vitesse moyenne : ??
Km/hr

Pneus plats : ? ( ? chaîne cassée)

 

PAS DE PHOTOS

 

Salut tout le monde.

Cette nuit nous avons bien dormis dans notre stuga (petite maison en bois dans camping) Il y avait de la place pour 4 mais on y a dormis à 5, Pieter c’est sacrifié et a dormit au sol. Au matin, nous sommes partis tôt et au premier petit magasin, nous avons acheté un peu de pain et garniture, ça nous goûtait. Du pain sec avec de la confiture ou jambon, le tout rincé avec du jus de fruit et des yaourts en boisson.

Ensuite à nouveau sur le vélo. Arriver à faire tourner de nouveau ces muscles raides, essayer de trouver la place la moins douloureuse du postérieur. Alors arrivent les premières côtes de la journée, PFFFF. Pousser, transpirer et regarder si il n’y a pas une plus petite vitesse sur le vélo, ou si ce frein ne reste vraiment pas calé, ou voir si ces sacs ne frottent pas contre la roue. Après 2000 Kms, ces côtes nous font souffrir, mais nous sommes décidés à grimper la haut ou un faut plat nous attend et puis cela grimpe à nouveau. Qui nous a encore dit que la Suède, c’était plat ??? Rien de ça !!! Et puis le dos, les épaules, le cou qui commencent à faire mal … comme quoi notre corps nous raconte qu’on a déjà bien volé dedans. Mais on doit continuer plus loin, pas perdre de temps, rejoindre le Nord.

Ce midi, nous nous sommes arrêté dans un restaurant Suédois renommé “Ikea” mais c’était complet, nous sommes donc allé dans un supermarché en face, un peu à boire et un petit pain. Un peu de repos plus loin à côté d’une statue d’un connu Berger Lindberg. Cela nous présente un Y, avant, chaque région avait sa lettre et ici autour de la ville de Timrä, c’est un Y, il avait bien 25 mètres de haut.

Alors tranquillement, parcourir les 40 Kms restant, Griet avait quelques difficultés, après la dure journée de hier, elle n’avait pas assez récupérée, mais à son rythme elle en a fait des petites côtes, il n’y a pas moyen de lui casser le moral.

Ensuite nous sommes arrivés chez les pompiers de Härnösand qui avaient été averti par les collègues de Böllnas. Notre lit était déjà prêt, le sauna chaud et la bière bien fraîche (blague) C’est chouette comme ça. Le matin, nous savons déjà ou on pourra dormir le soir. Nous n’avons plus besoin de raconter notre histoire, tout le monde est au courant. Une petit explication d’ou sont les douches, la machine à café, l’eau plate et pétillante et le coin pour dormir. Ensuite un petit plan de la ville où on peut aller croquer quelque chose, ils nous laissent ensuite faire notre petit train train. Un peu se reposer, l’entretien des vélos, quelques réparations à effectuer, planifier les routes suivantes, etc. Et bien sur, Internet.

 

Les cyclistes du Cap Nord.

 

Si vous voulez leurs adresser un message ou lire ceux des autres :

http://www.tboek.nl/tboek/index.php?name=nordkapp

 

Ou écrivez le directement en cliquez ici sur Schrijf een nieuw bericht

 

Nederlandstalig uitleg: http://brusselsnordkapp.wordpress.com/

00:58 Écrit par Le Poilu dans Actualité - Actualiteit | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.