07/06/2007

Cap Nord 13ième jour

Nordkappvélo
 

13ième jour – 6 juin (Bollnäs - Stöde 160 kms)

 

PAS DE PHOTOS

 

Chiffres pas d’infos

Distance 160 Kms
Temps vélo ?? heures
Départ ?? - Fin ??
Temps voyage ?? heures
Vitesse moyenne : ??
Km/hr

Pneus plats : ? ( ? chaîne cassée)

 

Hello la bas,

Au matin, nos collègues de Bollnäs sont aller nous chercher un déjeuner, délicieux.
Ils nous ont expliqué le chemin vers Hassela et nous sommes partis. Plus loin à travers la Suède, monter et descendre. Le paysage était magnifique. Un pompier nous a raconté encore au matin que le temps en Norvège était plus beau, mais nous n’y croyons pas. D’après nous, c’est parce que l’on y habite, alors on ne le voit pas. 100 fois par jour on voudrait s’arrêter pour prendre des photos, mais cela n’est pas si pratique, car il faut que cela avance.
Ou sinon les kilomètres ne diminueront pas. La plupart du temps, nous prenons une photo en roulant, pour ne pas perdre de temps. Dommage, mais notre but est de pédaler jusqu’au Cap Nord et c’est encore loin.

Après +/- 35 Kms, sous un ciel de nouveau couvert, il y avait quelqu’un debout le long de la route qui prenait des photos. Dur dans le temps, le chemin était à nouveau à monter, nous remarquions alors que c’était un pompier de Bollnäs. Nous avons freiné, apparemment il habitait dans le coin, de l’autre côté du lac. Il était la avec sa femme et deux petits enfants. Son épouse écrivait aussi pour la presse locale, c’était donc notre deuxième interview Suédois.

Et puis à nouveau monter, descendre, monter. A midi nous nous sommes arrêté dans un restaurant Suédois ou nous avons mangé une bonne pizza italienne. Boire beaucoup, une petite poussée (on devient quand même un peu plus vieux) et puis on continue sous le soleil brûlant vers Hassela, notre destinée de la journée. Quelqu’un nous avait dit que Hassela était une station de ski. Maintenant, nous n’avons pas vu d’ascenseur ou de pistes de ski, mais que ça montait, ça on la senti. Jamais entendu Pascal jurer comme ça, il disait «  qui nous rejoint pour rouler avec vers une station de ski » et encore quelques phrases, mais il vaut que je ne les affiches pas sur le Net.

Arrivés sur place, la caserne de pompiers n’avait pas grand chose à nous proposer et il n’y avait pas de camping non plus. Vite mangé un truc et nous avons décidés de parcourir encore 50 Kms en plus jusqu’à Stöde, comme ça nous aurons demain une journée plus tranquille. Sur la carte, cela n’avait pas trop l’air de grimper, mais en vrai, oui. Notre beau et tranquille chemin d’asphalte a décidé de se changer en chemin à trous, couvert de boue, et ça pendant les 30 Kms suivant. Heureusement, cela ne pouvait plus monter et on pédalaient en râlant sur ce chemin de poussière jusqu’à Stöde. Ouf, demain on n’aura plus cette route à faire.

A Stöde, encore avalé une pizza dans la tente à pizza locale et puis direction le camping.

Un peu scié au sujet du prix et pour finir nous pouvions avoir un stuga (chalet) pour nous cinq pour un peu plus cher. Monter les tentes aurait de toutes manières coûter plus.

La soirée était agréable, au soleil près du lac. Cette fois ci, pas d’explication, pas regarder le matériel, 3 fois raconter son histoire, etc.… C’était aussi 1 fois gai. Nous sommes grimper tôt au lit, car demain ça recommence, pédaler…

 

Les cyclistes du Cap Nord.

 

Si vous voulez leurs adresser un message ou lire ceux des autres :

http://www.tboek.nl/tboek/index.php?name=nordkapp

 

Ou écrivez le directement en cliquez ici sur Schrijf een nieuw bericht

 

Nederlandstalig uitleg: http://brusselsnordkapp.wordpress.com/

00:13 Écrit par Le Poilu dans Actualité - Actualiteit | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.