27/04/2006

DECISION DE SUPER PAPY(S) BESLISSING

 

Notre Super Papy a enfin posté sa lettre de demande à la retraite. Sa dernière garde serait normalement le samedi 29 juillet 2006. Pour diverses raisons que vous connaissez, nous avions mainte fois essayé de le raisonner, de lui faire comprendre que l’âge était là, rien à faire, têtu il ne voulait rien savoir. Et voici ci-dessous ce qui l’a finalement décidé…

 

Il y a quelques semaines, notre Papy et un de ses amis de son âge, parlaient du vieillissement. Son ami lui expliqua : Le pire, c'est pour nos femmes, elles refusent d'admettre qu'elles vieillissent et essaient toujours de cacher leurs petits bobos. Mais j'ai trouvé un sacré bon truc pour les prendre à leur petit jeu : ainsi, si tu veux savoir si ta femme commence à être sourde, places-toi à 10 mètres d'elle et poses-lui une question. Puis, quand tu verras qu'elle ne répond pas, avances-toi à 5 mètres.

Puis à 2 mètres.

Puis à 1mètre.

Et là, elle va devoir se rendre à l'évidence qu'elle est sourde ! notre Papy trouva l'idée très bonne et en entrant chez lui, il se plaça à dix mètres de sa femme en lui demandant d'une voix forte : Chérie, qu'est-ce qu'on mange pour souper? ... Pas de réponse !...
Il s'approcha alors à cinq mètres et lui demanda encore : Chérie, qu'est-ce qu'on mange pour souper? ... Pas de réponse !.... Il s'approcha encore, à deux mètres, et lui redemanda Chérie, qu'est-ce qu'on mange pour souper? ... Pas de réponse !... Papy n'en revenait pas ! Il s'approcha alors à un mètre et hurla : Chérieeeeeee, qu'est-ce qu'on mange pour souper? Sa femme se retourna et lui dit, l'air agacé: Pour la quatrième fois : du poulet et des frites...

 

Le moment est bientôt venu pour toi aussi Papy, on l’annoncera encore une fois dans le courant du mois de juillet.

 

 

Onze Super Papy heeft tenslotte zijn aanvraag's brief voor het pensioen gepost. Zijn laatste wachtdienst zou normaal op zaterdag 29 juli 2006 zijn. Wegens verschillende redenen die u kent, hadden wij menige keer geprobeerd het te redeneren, hem te laten begrijpen dat de leeftijd daar was, niets om te doen, koppig wilde hij niets weten. En zie hieronder wat hem tenslotte heeft besloten…

 

Enkele weken geleden, onze Papy en een van zijn vrienden van zijn leeftijd, spraken over de veroudering. Zijn vriend legde hem uit: Het ergste, is voor onze vrouwen, zij weigeren om toe te geven dat zij ouder worden en altijd proberen ze hun kleine bobo's te verbergen. Maar ik heb een goed truukje gevonden om ze te vangen aan hun klein spel: aldus, als jij wil weten of je vrouw begint doof te zijn, plaats je aan 10 meters van haar en stel haar een vraag. Vervolgens wanneer jij zutl zien dat zij niet antwoordt, ga aan 5 meters van haar staan.

Vervolgens aan 2 meters.

Vervolgens aan 1mètre.

En daar, zal zij zich duidelijk moeten toegeven dat zij doof is! Onze Papy vond het idee zeer goed en zodra hij thuis kwam, plaatste hij zich aan tien meters van zijn vrouw, stelde haar de vraag met een sterke stem: Schateke, wat eten wij vanavond? … Geen antwoord! …

Hij naderde zich dan aan vijf meters en vroeg haar nog: Schateke, wat eten wij vanavond? … Geen antwoord! …

Hij naderde zich nog, aan twee meters, en vroeg haar nog: Schateke, wat eten wij vanavond? … Geen antwoord! …

Papy kon het niet geloven! Hij naderde zich dan aan een meter en brulde: Schatekeeeee, wat eten wij vanavond? Zijn vrouw keerde zich terug en zegt hem, een beetje verveeld: Voor de vierde keer: kip en friten…

 

Papy, het moment is weldra voor u ook gekomen, men zal het nog eens in de loop van juli aankondigen.

 

18:53 Écrit par Le Poilu | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

sage décision... vu la conjoncture actuelle,ca me parait une sage décision.
Profites en bien papy.
Daniel.

Écrit par : ledane | 28/04/2006

Bien méritée !!!!! Profite Yves et merçi pour les bon moments passés ensemble.

Écrit par : Alain Coolens | 29/04/2006

Salut l'artiste Que de bons moments passés ensemble depuis ce mois de novembre 1979.Je crois qu'on peut dire que tu as derrière toi une carrière bien remplie tant au niveau proffessionnel que sportif.Tu as pu combiner les 2 avec beaucoup de réussite,cela avec un caractère exeptionnel,toujours dans la bonne humeur et la joie.Je n'ai pas le souvenir de t'avoir vu un jour fâché.Profites à fond de cette pension bien méritée,on se reverra encore souvent.Ton départ va créer un vide,j'en suis certain.Alors salut vieille tante souvent je continuerai à parler de toi.Si tu as besoin d'un coup de main pour déménager le mur d'escalade le jour de ton départ n'hésites pas(c'est le plus beau cadeau de Saint Nicolas qu'un pompier a reçu à ce jour).Je suis très heureux d'avoir fait ce bout de chemin avec toi.Ton ami Jac

Écrit par : Jac | 29/04/2006

Les commentaires sont fermés.