30/01/2006

TEST 3

 

3. Tests du samedi – Testen van zaterdag 14/01/06

Ils se sont terminés tard dans la soirée.

3. Tests van de zaterdag - Testen Van zaterdag 14/01/06

Zij zijn laat in de avond afgelopen.

 

Article de la Dernière Heure du 27 janvier 2006

Les pompiers savent pourquoi

Beaucoup ont tenté les tests physiques pour devenir pompiers, peu ont réussi. Très peu!

BRUXELLES

En septembre dernier, le ministre de l'Emploi et de l'Économie, Benoît Cerexhe (CDH), également en charge du service d'Incendie et d'Aide médicale urgente (Siamu), annonçait en grande pompe la création d'une réserve de 150 candidats pompiers ambulanciers et de 40 candidats officiers.

4.351 personnes, dont 2.071 Bruxellois, ont postulé pour devenir pompiers ou officiers. Un véritable succès pour le ministre qui désire relever le pourcentage de Bruxellois dans la fonction publique.

Les tests ont commencé début décembre. Premier bémol: seuls 1.235 des 4.351 inscrits sont venus passer les tests physiques. De l'avis d'un pompier, quelqu'un pratiquant un sport régulièrement ne devrait pas avoir trop de difficultés à les réussir. Tout d'abord, il s'agit de courir 2.400 mètres en 11 minutes maximum pour les hommes et 13 minutes pour les femmes.

Une deuxième séance comporte six épreuves. Les hommes doivent faire 45 abdominaux, les femmes 41. On trouve ensuite un exercice de souplesse. Puis, les hommes doivent être capables de rester suspendu 50 secondes, les femmes 35. Il faut encore rester en équilibre 25 secondes les yeux fermés. Il faut être capable de sauter en longueur, sans élan, 2,15 m pour les hommes et 1,85 m pour les femmes. Enfin, il faut réaliser la montée et la descente de l'échelle aérienne en maximum fixé à 1 minute 37 secondes.

Il convient de réussir l'ensemble des épreuves physiques pour être admis à participer à l'épreuve écrite. Malheureusement, le pourcentage de réussite de ces tests est catastrophique (16,5%), selon les propres mots de Benoît Cerexhe. «Il faut croire que la condition physique des candidats est dans un état déplorable. C'est peut-être la faute à la suppression du service militaire»

22 candidats pour 40 postes

Toujours est-il que pour 40 postes de candidats officier, il ne reste que 22 candidats pour passer les examens écrits et oraux.  Et pour les 150 postes de candidats pompiers ambulanciers, il reste 182 personnes. Mais encore faut-il qu'ils réussissent.

«Il va falloir sûrement réorganiser une nouvelle campagne d'ici un an», nous confie-t-on au cabinet du ministre. Ce qu'on confirme au Siamu: «Il faudra sûrement faire un nouvel appel à candidatures. Il ne faut pas oublier que 20 postes sont vacants depuis un moment, cette nouvelle réserve devrait donc vite être épuisée»

 

© La Dernière Heure 2006

Mateusz Kukulka

 

22:40 Écrit par Le Poilu | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Monsieur Boileau J'ai été surpris par les propos de Monsieur Boileau qui tenait +/- les mêmes propos en ajoutant que nous les anciens étions probablement capables de faire ces tests.Pour avoir fait un peu de sport dans ma vie je suis persuadé que pas 75 pour cent du personnel ne reussirait sans un entrainement bien adapté.Car je suis sûr que beaucoup de jeunes auraient pu réussir sans le stress qui accompagne pareille épreuve.Alors Monsieur Boileau ne nous faites pas passer pour des supers sportifs,en racontant n'importe quoi aux medias.Merci.

Écrit par : Jac | 31/01/2006

Condition physique déplorable?? il y a quelques semaines je me suis donc présenté à l'héliport pour cette seconde partie de tests,pas très à l'aise il est vrai même si le milieu "pompier" ne m'est pas inconnu ( suis volontaire depuis 4 ans). Je m'étais entrainé, avais avalé plusieurs Km bref j'étais tout de même assez confiant. Tout s'est déroulé super bien sauf... qu'il me manquait 3 abdos pour réussir. départ trop rapide et il est vrai je n'ai jamais eu d'abdos" Bêton" malgré les centaines d'abdos à la maison! Voilà au revoir. Dur à encaisser mais bon c'est ainsi. Depuis peu dans les médias quand on entends parler du recrutement c 'est comme si nous ( les candidats) nous étions présenté les mains dans les poches ,sans préparation, oh bien sur il doit y en avoir eu quelques uns mais combien n'ont échoués que de peu? Je voulais aussi remercier les pompiers qui s'occupaient des épreuves, qui nous encourageaient et nous boostaient, vraiment sympa! On se reverra "l'Heliport"...

Écrit par : David | 01/02/2006

Lauréats et tests 2000 Nos tests étaient plus pour des pompiers que les tests actuel qui sont plus pour des danceuse .... actuel plus de porté d'homme, le temp à l'échelle plus long , on a le temp de monter et d'ouvrir une biere ou ... et de descendre . Reste tjs +/- 15 personnes dans une réserve que le Cerexhe a supprime , à voir car recours au conseil d'état , et on remercie surtout cette pourf de Vancorverden ...

Écrit par : Fivele | 09/05/2006

Les commentaires sont fermés.